Mettre en place les conditions du repas

La diététique chinoise, ou l’art de manger

La diététique chinoise ? Ce n’est pas très compliqué. Il suffit de prendre des baguettes et de manger dans un bol (blanc avec des motifs bleus !) des choses dont on ne sait pas le nom, souvent coupées en petits morceaux, le tout assaisonné d’aspartame…

Comment ça cette vision est réductrice ???… c’est pourtant ce que l’on voit dans tous les restaurants chinois. Sans trop exagérer, nous pourrions dire que les restaurants chinois sont à la diététique chinoise ce que le tracteur tondeuse de votre grand-père est à la nouvelle Classe S de chez Tesla…

La diététique chinoise, un art

La diététique chinoise est considérée, au même titre que la gastronomie française, comme une des expressions les plus importantes de la culture chinoise. Elevée au rang d’art, elle introduit des notions d’apparence, de saveurs et de parfums d’une grande richesse.

La diététique chinoise c'est aussi bien présenter son assiette
La diététique chinoise c’est aussi bien présenter son assiette

Rien à voir avec les fameux restaurants chinois dont je vous parlais.

Elle a la particularité d’intégrer une autre dimension : celle du soin. En effet, la diététique chinoise fait partie des 5 piliers, des 5 méthodes de soins de la médecine chinoise. C’est comme je vous le disais dans un précédent article un des piliers les plus complexes. Et comme j’ai peur de rien, je vais commencer par lui !

Pour faire simple, je peux résumer la diététique chinoise avec ces mots : “l’art de manger, l’art de bien manger”.

L’art de manger

La voie du Tao propose, avant tout, de se centrer non pas sur le contenu de l’assiette mais sur les conditions du repas.

D’abord, nous cherchons à savoir comment nous allons manger. Les conditions du repas, la présentation de l’assiette, l’agencement des saveurs, des textures… La voie du Tao se centre sur les dynamiques en jeu plus que sur la composition de l’assiette.

Et puis, nous nous penchons sur les besoins de celui qui mange. Proposer le même repas à un charpentier ou à un expert-comptable, à un sportif accompli ou à un adolescent, n’est pas très cohérent ! Le repas est fait pour nourrir, il faut donc l’adapter à la personne et à son activité. Et pas seulement à son activité !

En tout dernier, on va choisir la recette adaptée. Mais ça, ça vient à la fin !

Les conditions du repas selon la diététique chinoise

Combien de repas

Dans notre société, tout le monde convient qu’il y a 3 repas par jour, et rien ne nous laisse penser qu’il pourrait en être autrement. Et pourtant, cela ne correspond à rien !

Rien à voir avec le rythme de ma digestion, rien à voir avec ma physiologie. Alors pourquoi 3 repas par jour ?

Mettre en place les conditions du repas
Mettre en place les conditions du repas

 

Tout simplement pour répondre aux exigences d’organisation d’une usine !

Sans rentrer dans un débat sur l’importance ou non d’une telle organisation, le savoir me permet d’envisager les choses différemment. Et si je n’étais pas fait pour manger 3 repas par jour, mais 2 ou 4 voire même 6 !

Dans certaines régions du monde, il n’est pas rare qu’il n’y ait qu’un seul ou deux repas dans la journée (et ce n’est pas forcément par manque de nourriture). Les personnes ne manquent pas pour autant d’énergie. C’est juste l’organisation de la journée qui est modifiée.

Les 2 types de repas

En diététique chinoise, je différencie 2 types de repas : le repas quotidien et le repas de fête

Le repas quotidien a pour objectif de me nourrir et de me maintenir en bonne santé physique. Il répond à certaines règles, faites de bon sens et d’observation. Pour correspondre au mieux à mes besoins, on sélectionne la nourriture avec soin. Le repas se déroule selon des conditions qui respectent ma physiologie et ma typologie (mes points faibles et mes points forts).

Le repas de fête est, quant à lui, un repas… de fête ! C’est à dire que tout de moi est en fête. Peu importe le contenu de mon assiette. Ce repas a pour seul objectif d’être avec les autres. Il me maintient en bonne santé relationnelle et psychique. Le repas de fête est l’équivalent de ce que l’on appelle le Cheap meal : peu importe sa composition, tant que je me fais plaisir et que la fête est au rendez-vous !

Le temps du repas

Quel est le moment idéal pour manger ? Les théories qui cherchent à répondre à cette épineuse question sont nombreuses.

Le rythme de mes repas dépend de moi, pas de ma montre
Le rythme de mes repas dépend de moi, pas de ma montre

 

De la chrononutrition aux mono-diétes, chacun cherche le moment idéal pour manger. La diététique chinoise est sur ce point assez tranchée et pour une fois assez simple. Ele peut se résumer en :

Quand je mange, je mange et quand je ne mange pas, je ne mange pas !

Le temps du repas doit être marqué. Et quand j’ai fini de manger, rien ne doit plus entrer dans la bouche jusqu’au prochain repas.

Combien de temps doit-il y avoir entre 2 repas ?… Cela dépend du nombre de repas par jour !!

M’observer et m’écouter

Modifier nos habitudes alimentaires est ce qu’il y a de plus difficile. C’est d’ailleurs pour cela que tant de personnes n’arrivent pas à changer leur diététique malgré toute leur bonne volonté et jouent au yoyo avec leur poids et les régimes.

Il faut commencer par des choses simples.

Dans TaoFitness, je vais prendre le temps de vous expliquer toutes les clés de la diététique chinoise. Mais au lieu de vous innonder d’informations, je préfère que vous preniez le temps de les appliquer les unes après les autres.

Avant de chercher à modifier radicalement votre assiette, prenez quelque temps pour observer vos réactions. Ne perdez pas de temps, posez-vous ces questions avant de vous lancer à corps perdu dans une nouvelle diététique.

Est-ce que je mange parce qu'il faut manger ou parce que j'ai besoin de manger ?
Est-ce que je mange parce qu’il faut manger ou parce que j’ai besoin de manger ?

 

Faites-vous la différence entre les repas de fêtes et le repas quotidien ?

Avez-vous faim quand vous vous mettez à table, ou préféreriez-vous manger 2 ou 4 repas dans la journée ?

Prenez-vous le temps de manger ? Et respectez-vous le temps pour ne pas manger ?

 

Loïc

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  • 7
    Shares

2 thoughts on “La diététique chinoise, ou l’art de manger”

  1. Je viens de lire avec beaucoup d’intérêt votre article sur la diététique chinoise et cela m’a beaucoup plu !!
    Je trouve votre site passionnant et je vais prendre le temps de lire les articles et de les relire pour bien intégrer toute la sagesse qui s’en dégage. Mais je sais que cela va prendre du temps !!!! Mais ça en vaut la peine !!! Merci de nous aider à travers votre blog !!!
    T
    Très sincèrement.

    1. Merci beaucoup pour votre message d’encouragement. Si vous souhaitez que j’aborde un thème en particulier, je suis tout à votre écoute.
      Bonne lecture

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.